Dans la tête de…Pierre au développement commercial

février 15, 2019 by Emmanuelle Crête

 

 

Pierre, pourrais-tu nous dire d’où tu viens?
Pierre: Je suis né à Cholet en France et ça fait 15 ans aujourd’hui que je vis à Tours, à environ 250 km de Paris. C’est une belle ville, il y a beaucoup d’étudiants, mais 15 ans c’est long… J’avais hâte de découvrir autre chose!

Dis-nous en plus sur ton parcours!
Pierre: Je suis présentement en École de commerce (ESCEM) pour compléter mon diplôme en management international. L’an dernier j’ai eu l’opportunité de faire un stage à Londres et j’ai beaucoup aimé cette expérience à l’étranger. Alors cette année, j’ai voulu refaire un stage et j’ai choisi Montréal. L’entente de stage avec Catermarkt (Groupe Event Desk) me plaisait beaucoup et j’avais très hâte de découvrir tout ce que Montréal avait à offrir et surtout, l’organisation propre à une start-up.

Quelle est la première chose que tu fais quand tu arrives au bureau?
Pierre: Le café! (rires)
Quand je ne suis pas là, à 11 heures il n’y a toujours pas de café! C’est vraiment mon rôle et j’en suis fier.

Raconte nous une journée type au bureau?
Pierre: Le matin, à mon arrivée, je réponds aux courriels. Je crée des tâches pour la journée dans notre CRM et je fais beaucoup de suivis clients et de relances. Durant ces deux derniers mois, j’ai été demandé pour des rencontres clients afin de présenter nos produits et nos services dans le but de devenir un de leurs fournisseurs de service traiteur. En parallèle, je mets à jour notre base de données clients afin d’élargir notre réseau.

Comment a évolué ton stage?
Pierre: Il y a eu plusieurs phases….

  • En premier lieu, il y a eu la phase d’intégration et de formation. J’ai appris à me familiariser avec les différents logiciels, le fonctionnement de l’entreprise et de son équipe.
    Avec mon responsable Xavier, nous avons travaillé sur notre pitch de vente et la construction de notre offre. Nous avons dû analyser le produit de Catermarkt afin d’en découler ses principaux avantages. (Interruption parce qu’il est demandé au téléphone…)
  • Ensuite, l’assimilation et la mise en pratique a pris beaucoup de temps. Il faut savoir que l’assimilation a été difficile parce que c’était du nouveau pour moi. Il a fallu bien segmenter les produits offerts afin d’être cohérent au positionnement de l’entreprise. Après ces 6 mois passés dans l’entreprise, en faisant une synthèse des premiers contacts effectués, nous nous sommes rendus compte que nous pouvions être plus percutants. Nous avons donc ajusté notre offre de service afin de mieux rejoindre les attentes de nos clients potentiels. C’est à ce moment là que nous avons ressenti un engouement plus important de la part des entreprises contactées.
  • La suite s’enchaîne plutôt rapidement, nous sommes en phase de prise de rendez-vous avec les entreprises les plus importantes au Québec. Notre objectif étant de maximiser le développement de nos ventes en proposant des ententes corporatives afin de pérenniser le service Catermarkt.
  • On commence déjà à voir les premiers résultats et à récolter les fruits de nos efforts!

 

                                                                                                                                                                                                            Photo : Pierre Frangolacci

Parmi ces étapes, quel a été l’aspect le plus difficile de ton stage?
Pierre: Justement, je dirais le fait que les résultats ne puissent pas être observés directement et qui je pense et je l’espère se répercuteront sur l’année 2019 (peiné).

Si tu devais définir ton expérience en 3 mots?
Pierre:  haha…très bonne question…je dirais…Enrichissante, Prenante et LA CONQUÊTE!….(rires)

Qu’est-ce que tu as le plus aimé de ton stage?
Pierre: La cohésion de l’équipe, l’atmosphère start-up et tout ce qui en découle. J’aime le fait d’avoir travaillé et participé à plusieurs aspects autres que mes missions principales, ce qui est pour moi représentatif d’une start-up.

Et durant cette expérience au Québec, as-tu eu le droit à quelques surnoms?
Note de l’auteur: Son nom est Pierre Frangolacci
Pierre: haha…J’ai eu droit à plusieurs marques de sympathie comme Pierrot, Pierrot Galaxie, Frango…

Alors Pierrot, que pouvons-nous te souhaiter pour la suite?
Pierre: Un bon vol (rires). Plus sérieusement, je souhaite terminer mon bachelor afin de continuer avec une maîtrise en achat logistique ou en entrepreneuriat. Et pourquoi pas à Montréal 😉. De plus, je compte aller explorer le reste du Canada en passant l’été en Colombie-Britannique.

Toute l’équipe souhaite te remercier pour ton travail, ta bonne humeur et tes talents de barista

N’oublie pas de revenir nous voir!

Si vous rêvez de joindre notre équipe, n’hésitez pas à nous contacter !

 

Restez informé!