Plein phare sur Hugo, développeur commercial

juillet 31, 2019 by Emmanuelle Crête

Rencontrez notre stagiaire Hugo qui nous révèle tout sur son stage de 6 mois chez Salle Privée. Découvrez l’envers du décor de son passage à Montréal !

Hugo, pourrais-tu te présenter ?
Hugo : Bien sûr ! Je viens de St-Étienne, pas très loin de Lyon et ça fait maintenant 10 ans que je suis à St-Victor-sur-Loire dans la région Rhône-Alpes. Je fais mes études à l’EMLYON qui est une école assez réputée, même à l’international !  Il me reste cependant encore 2 ans avant d’avoir mon diplôme… Eh oui, je suis le plus jeune des stagiaires !

Comment en es-tu arrivé à faire un stage chez Salle Privée ?
Hugo : J’ai tout d’abord fait un baccalauréat scientifique en pensant poursuivre avec l’École d’ingénieurs mais je me suis rendu compte dans les 2 dernières années de lycée que je n’aimais pas du tout ce domaine. J’ai entretemps entendu parler de l’EMLYON et je trouvais que les raisons d’être de l’école et les valeurs qui s’en dégagent me correspondaient beaucoup plus. J’ai donc changé de cap et entamé mes études là-bas. Concernant l’offre de stage chez Salle Privée, j’en ai entendu parler par le biais d’un ami qui voulait venir faire son stage ici et finalement, question de logistique, ça n’a pas fonctionné pour lui. Du coup, j’ai tenté ma chance et tout s’est bien déroulé ! Je cherchais justement un stage au Canada et Montréal était mon premier choix. Je suis très content d’avoir trouvé un stage qui me plaît. J’ai d’ailleurs appris beaucoup plus que je pensais.

Quelle est la première chose que tu fais quand tu arrives au bureau ?
Hugo : Je fais un tour du bureau pour aller dire bonjour à tout le monde. Ensuite, s’il y a du café, je me verse une tasse avant de débuter mes tâches !

Raconte-nous une journée type au bureau ?
Hugo : J’arrive le matin, je m’installe et je commence mon travail. En gros, mon rôle est de contacter des salles événementielles pour faire du développement d’affaires. Je m’approprie souvent les tâches que j’ai à faire. L’entreprise avait déjà une liste de salles à contacter, mais j’ai aussi essayé de faire des recherches pour trouver des salles qui pourraient avoir leur place sur la plateforme. En règle générale, c’était mes supérieurs qui m’attribuaient les tâches et les ressources pour trouver le plus d’informations possibles sur ces espaces potentiels et je me chargeais du reste !

Comment a évolué ton stage ?
Hugo : Au début, c’était 50 % attribué au traitement des demandes et 50 % à la vente…. Ça a changé au cours du stage. Maintenant, je ne fais que de la vente. J’ai parfois quelques petites missions annexes, comme faire des recherches pour le marketing ou encore des tâches de logistique. De plus, nous avons fait un projet commun avec les autres stagiaires sur un événement clé en main de type baby shower dans un prestigieux loft de Montréal. Cet événement sera d’ailleurs probablement lancé en septembre ! Donc j’ai eu la chance de toucher un peu à tout !

Qu’est-ce que tu as préféré dans ton stage ?
Hugo : Je dirais que ce que j’ai préféré, c’est  d’être considéré comme un employé à part entière et avoir beaucoup de responsabilités dans diverses tâches. On comptait beaucoup sur moi surtout quand j’étais dédié 100 % à la vente. J’ai obtenu beaucoup de  reconnaissance, ce qui est vraiment apprécié, autant quand ça va bien que quand ça va moins bien. Évidemment, j’ai adoré avoir des résultats. C’est vraiment satisfaisant de “closer” une vente ! J’ai aussi adoré l’ambiance.  Toutes les rencontres ont été bonnes et j’ai appris de tout le monde ! Bref, j’ai appris beaucoup de choses et j’ai gagné beaucoup en expérience. 

Qu’est-ce qui était le plus difficile pour toi ?
Hugo : Le plus difficile, c’est justement de récolter les fruits de mon travail. C’est long avant de voir les répercussions ou les retombées de mon travail. Ça n’a pas été immédiat alors je me demandais si je faisais quelque chose de mal, mais tout s’est placé pour le mieux !
Une autre difficulté rencontrée au début  du stage a été la coordination d’une méthode de travail efficace… Tous les stagiaires Salle Privée avaient une différente manière de procéder et ça a été dur de perdre autant de temps à ne pas être ordonné dans nos débuts. Pour la suite, ça s’est super bien passé ! Nos supérieurs nous ont doté d’outils plus performants afin d’ordonner notre travail.

Qu’est-ce que tu as appris/que t’as apporté le Canada ?
Hugo :
Haha…. Une connaissance interculturelle plus grande ! J’ai adoré découvrir une nouvelle culture qui est quand même différente de la nôtre. J’ai aussi rencontré de nouvelles personnes avec des idées et valeurs différentes et aussi de l’expérience de vie ! Après tout, c’était la première fois que je me trouvais dans un autre pays seul !

Quel(s) conseil(s) donnerais-tu aux nouvelles recrues ?
Hugo : Je dirais dans un premier temps, de faire confiance aux méthodes de travail qui vous seront proposées… Les gens ici ont plus d’expérience et savent ce qui est efficace et rentable pour l’entreprise !
Deuxièmement, tout faire pour s’intégrer et s’ouvrir aux autres, surtout si vous êtes plus renfermé. Passez du temps en dehors du travail avec les collègues !  Vous vous rendrez compte qu’il y a que du bon à en retirer !
Troisièmement, je vous conseille de faire un travail sérieux ! On a évidemment toujours plus de reconnaissance si on fait un travail appliqué et qu’on donne le meilleur de nous-mêmes.
Finalement, ne pas hésiter à prendre des initiatives parce qu’elles sont toujours valorisées. C’est de cette façon qu’on se fait vraiment considérer comme un employé et non un simple stagiaire. Il faut prendre des risques et sortir de sa zone de confort pour avoir des résultats et pour faire grandir l’entreprise. On va toujours vous valoriser si vous prenez des risques calculés et des initiatives.

Raconte-nous ton anecdote préférée qui s’est passée au bureau ?
Hugo : Je dirais que c’est quand on a fêté mon anniversaire ! Je ne m’y attendais pas du tout ! J’ai fêté mes 20 ans ici et je m’en souviendrai toute ma vie !

Est-ce que ça te laissera des souvenirs mémorables ?
Hugo : OUI ! Comme je viens de le dire, c’est certain que je vais toujours m’en rappeler. Avoir 20 ans c’est symbolique ! Ça marque l’entrée dans la vie active adulte. C’est un important palier et un changement de dizaines. C’était encore plus spécial parce que j’étais ici, à Montréal ! Si l’an dernier on m’avait dit que j’aurais passé ma 20ème année avec tous ces gens, je ne l’aurais pas cru !

De quoi vas-tu le plus t’ennuyer de ton stage au sein de notre équipe ?
Hugo :L’ambiance au bureau et l’état d’esprit jeune d’une startup dynamique… C’est cool parce que les hiérarchies se fondent un peu … Guillaume, mon patron m’a souvent demandé mon avis pour des décisions importantes… J’ai souvent discuté avec mes patrons et j’aimais me sentir important, mis en valeur et utile au sein de l’entreprise et ça va certainement me manquer ! On nous écoute vraiment, même si on est “que” des stagiaires. Je me suis senti intégré de la meilleure des manières.
Je vais aussi beaucoup m’ennuyer du dialecte québécois. Je suis fan #1… Je vais essayer de ramener quelques expressions en France ! 

Où souhaiterais-tu/te vois-tu être dans 5-10 ans ?
Hugo :
Ici, à Montréal (il a répondu en moins d’une seconde) ! La mentalité, la culture, l’accueil… C’est vraiment génial ici. Un québécois part du principe que tu es gentil  et aimable et si tu l’es avec lui, il va l’être avec toi ! Ce n’est pas forcément pareil en France, malheureusement. Je me suis senti vraiment chez moi ici. Cependant, je suis vachement retenu par mes amis et ma famille qui me tiennent vraiment à cœur. Elle passe avant tout… Ce serait un choix très difficile à faire !
Professionnellement, je me vois le plus haut possible. J’espère en tout cas être épanoui dans mon travail et que je sois heureux d’aller travailler le matin !
Je ne sais pas exactement dans quelle branche ou domaine me diriger, mais je sais que j’aimerais d’abord être heureux dans mon travail et dans ma vie.

Toute l’équipe souhaite te remercier pour ton bon travail, ta volonté et ton implication.

Reviens nous voir quand tu veux !

Si vous rêvez de joindre notre équipe, n’hésitez pas à nous contacter !

Restez informé!